Lancement

Lancement.

Ça y est ! Nous avons la certification bio qu’on attendait avec impatience.Et oui, sans cette certification il était interdit (déconseillé) de toucher au terrain. Du coup, la saison a débuté sans nous et le printemps s’est installé tranquillement. Mais aujourd’hui, le feu vert a fait retentir le bruit du moteur du motoculteur.
Nous avons 1 mois pour mettre en place tout le nécessaire à une première saison! C’est peu dire qu’il y a pas mal de travail même si pour cette année on exploite qu’une partie du terrain. Ce sera une saison sous le signe de la création et de l’expérimentation, un moyen de prendre nos marques et nous préparer pour la saison 2018.

2 Comments

  1. Vincent

    Bonjour,

    D’abord merci pour ce blog aussi intéressant qu’utile à ceux qui voudraient se lancer également.
    Et justement, pourriez-vous détailler votre parcours, les critères, les délais pour obtenir cette certification bio ? Je suis étonné que l’on puisse être ferme bio sans avoir de production encore. Mais c’est intéressant, pouvez-vous en dire plus svp ?

    Merci beaucoup par avance 🙂

    1. Louis Fernandez

      Bonjour,

      Alors, d’abord il faut choisir un établissement de certification,(nous avons avons choisi ecocert qui est le plus courant) ensuite il faut se notifier auprès de l’agence bio et remplir une demande d’engagement auprès de l’établissement que vous avez choisi. Ensuite il vous renvoie une attestation d’engagement et un auditeur passe sur le lieux de production. Ensuite deux choix : soit votre terrain est en friche depuis plus de trois ans et vous n’y avez pas touché et dans ce cas votre terrain est considéré bio directement ; dans l’autre cas vous étés considéré en conversion et vous obtenez la certification au bout de deux ou trois ans. (notre terrain était en friche depuis pas mal de temps, vous pouvez vous référer à un autre article du site sur l’histoire de la ferme.)

      Mais il vous suffit de vous rapprocher d’un établissement de certification et vous serez aiguillé sur les démarches à suivre et les règles à respecter.

      Maintenant que nous avons cette certification un auditeur viendra lors des récoltes pour contrôler les certification de nos intrants et si les processes ont étaient respectés, puis des tests sur les légumes serons fait en laboratoire, puis il y aura des contrôles annuels.

      J’espère avoir répondu à votre attente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *